South Belgian Rally 10 bonnes raisons de ne surtout pas manquer le South Belgian Rally 2022 !

Plus qu’une fois dormir ! Du côté de Vresse-sur-Semois, c’est l’effervescence à la veille de la deuxième édition du South Belgian Rally. DG Sport ayant mis les petits plats dans les grands, soignant jusqu’aux moindres détails, il ne vous reste plus qu’à gagner le sud du pays et ses paysages enchanteurs et bucoliques. Voici au moins 10 bonnes raisons de répondre présent ce samedi !

1.Un plateau cinq étoiles en Rally2
On l’a dit et répété, le Kroon-Oil Belgian Rally Championship est l’un des meilleurs championnats nationaux d’Europe. Si pas le numéro #1 ! Chaque épreuve peut dès lors compter sur un plateau d’excellente facture, notamment pour ce qui est de la catégorie Rally2, qui regroupe les bolides de référence. Si Ghislain de Mévius (Skoda) a remporté l’édition inaugurale de l’épreuve basée à Vresse-sur-Semois, il trouvera assurément à qui parler ce samedi, avec ces autres favoris que sont Stéphane Lefebvre (Citroën), Adrian Fernémont (Skoda), Grégoire Munster (Hyundai), Gino Bux (Skoda), voire Cédric De Cecco (Citroën), Maxime Potty (Citroën) ou Sébastien Bedoret (Ford) ! Et on peut compter sur Jos Verstappen (Citroën) pour jouer les trouble-fête sur un parcours qui devrait très bien lui convenir… 

2.La Puma Hybrid Rally1 en guise d’ouverture
On peut parler de cerise sur le gâteau pour les fans ! Juste avant le passage des cadors du Kroon-Oil BRC, Pierre-Louis Loubet, pilote officiel M-Sport dans le FIA World Rally Championship, déboulera sur les spéciales au volant d’une Ford Puma Hybrid Rally1 identique à celle avec laquelle Sébastien Loeb a remporté le Rallye de Monte-Carlo en janvier dernier. L’occasion d’apprécier la pointe de vitesse d’un bolide de la toute dernière génération, à l’unité de puissance hybride thermique/électrique. Un must ! 

3.Le soleil va donner ! 
Autre excellente nouvelle : le soleil va briller de mille feux d’un bout à l’autre du week-end ! Certes, les matinées et les soirées seront un peu fraîches en bord de Semois, mais la région de Vresse se parera de ses plus beaux atours pour le deuxième opus du South Belgian Rally ! Autant en profiter… 

4.Le plus beau des parcours !
On l’a dit et répété, ce qui fait la force du South Belgian Rally, c’est son parcours hors du commun ! A la fois naturel, rapide, technique, s’imposant comme une course à la trajectoire parfaite. Cela va donc pulser du côté de Cornimont, Bouillon, Les Hayons et Bellefontaine, du nom des quatre spéciales à disputer à trois reprises. Top départ peu avant 8h30 samedi, podium final à 18h34. Et entre les deux, que du bonheur dans une région tout simplement superbe, surtout sous un soleil aux relents printaniers… 

5.Les RGT, pour les yeux et les oreilles
Si la lutte pour la victoire sera intense du côté de Vresse-sur-Semois, que dire alors des différentes courses dans la course ? A commencer par la catégorie RGT, où s’affronteront notamment six Porsche 911 GT3 à la mécanique mélodieuse à souhait ! Et sur un tel parcours, ces bolides devraient rapidement semer la zizanie dans le peloton des Rally2, d’autant qu’aux commandes des allemandes, on retrouvera des pilotes du calibre de Cédric Cherain, Romain Delhez, Christophe Daco, Tuur Vanden Abeele, Glenn Janssens (avec Stéphane Prévot !) et Henri Schmelcher. Face aux Porsche, deux Alpine A110 RGT Rally sont alignées, confiées à Stefaan Prinzie et Chris Vandamme. 

6.Les trois coups de la Stellantis Rally Cup Benelux
Pour sa deuxième année d’existence, la Stellantis Motorsport Rally Cup Belux peut déjà se targuer d’un plateau de toute beauté. Ce qui promet une première manche exceptionnelle d’intensité sur les spéciales du South Belgian Rally. Pour succéder à Gino Bux au palmarès, on pourra compter sur Charles Munster (Opel), Fred Caprasse (Opel), Harry Bouillon (Peugeot), Thibaud Mazuin (Peugeot), Jonas Dewilde (Peugeot), Didier Bosseloir (Peugeot), Steven Spittaels (Peugeot), le Hollandais Paul Souman (Peugeot)… mais aussi l’Allemand Marijan Griebel (Peugeot), ex-champion Junior ERC ! Une référence internationale qui pourrait servir de valeur étalon aux pilotes belges, mais qui devra d’abord découvrir le parcours. Voilà qui promet !

7.La M-Cup va assurer le show !
La M-Cup regroupe de puissantes propulsions de la marque BMW, qui comptent parmi les chouchous du public. D’autant qu’au fil des ans, le succès de la formule est toujours plus important. Sur le parcours du South Belgian Rally, ça risque donc de remuer du popotin, avec les régionaux de l’étape Loïc Pirot et Nicolas Blerot qui tenteront de prendre le meilleur sur les habituels cadors néerlandophones que sont Franky Boulat, Wim Muilwijk, Frederik Vandeloock, Philip Lommers et consorts. Entre ces bavaroises, le combat sera royal ! 

8.Au bonheur des anciennes…
Dans les rangs de l’Historic Belgian Rally Championship, qui rassemble les bolides du temps d’avant, le suspense est aussi garanti du côté de Vresse-sur-Semois. Bien malin qui pourrait en effet prédire le nom du lauréat dans un groupe comprenant Christophe Kerkhove (Porsche 911), Pierre Sibille (Ford Escort MK2), Olivier Breittmayer (Porsche 911), Jean-Michel Gerome (Ford Escort MK2), Michel Vandergeeten (Lancia Delta Intergrale) ou encore Dirk Vermeersch (Fiat 124 GT Spider). Première mission : aller au bout des 12 spéciales. Et celui qui pourra éviter les ennuis sera d’office classé en ordre utile…  

9.Les experts de la Régul’ en seront aussi…
Last but not least, l’annexe VHRS rassemblera une poignée d’experts de la régularité qui tenteront de ‘passer à zéro’ au bout des différents tronçons du South Belgian Rally. Et pour les amateurs de belles autos d’antan, l’éclectisme sera assurément au rendez-vous, avec la Peugeot 203 Spéciale de Chalsèche-Louys (qui date de 1955 !), la Volvo PV544 de Claessen-Pottier, la Fiat 124 Sport Spider de Van Bourgonie-Vanderveken, la Saab 99 de Neutelers-Hardenne, la Datsun 100 A de Wlordaczak-Polet ou encore la Triumph Dolomite Sprint de Dominiczak-Dessauvage. Liste non-exhaustive ! 

10.Saturday Night Fever !
Le rallye, c’est la fête ! Cela, les autorités de Vresse-sur-Semois l’ont parfaitement compris. Samedi soir, après le passage des lauréats sur le podium d’arrivée, la soirée s’annonce plus que prometteuse ! Le Conseil Culturel de Vresse-sur-Semois a en effet invité un DJ expert en mixage de platines, histoire d’assurer l’ambiance. Et dès vendredi, il y aura à boire et à manger pour tout le monde. Succès garanti, vu la météo annoncée… 

Rechercher dans les news

Fermer Zoomer